Honfleur!

Le bateau est arrivé sur Honfleur, nous sommes partis mercredi dernier de Roscoff pour une navigation en double d’une trentaine d’heures jusqu’à Ouistreham ou nous sommes arrivés cette nuit (sans moteur..) vers 5 heures du matin avant de rejoindre Honfleur avec la marée en début d’après midi. Résumé d’une superbe navigation effectuée au portant:

1607124_1011295855581217_1919187310296862563_n

Départ Mercredi vers 18 heures de Roscoff, dans un brouillard qui réduira notre visibilité à une centaine de mètres jusqu’au lendemain matin, nous envoyons d’abord notre gennaker puis un spi de capelage, rapidement la nuit tombe et le vent monte, nous nous relayons à la barre pour dormir un peu, je prends le premier quart pour une sieste d’une heure trente avant d’envoyer Maxime dormir vers minuit, malgrés le brouillard les sensations sont grisantes, le bateau file à une moyenne de 11 noeuds, rattrapant les vagues à fond les ballons et l’eau s’illumine grâce au plancton phosphoréscent, un vrai moment de grâce, ponctuée par deux départs au tas dans la nuit, malheureusement pour moi vers 4 heures du matin peut-être un peu fatigué à la barre je dégonfle le spi qui vient s’enrouler fort autour de l’étai… réveillant maxime en catastrophe pour lui donner la barre et filer à l’avant du bateau tenter d’affaller le spi, en vain. Il y a de la mer, des vagues et je ne réussis qu’à l’affaler somairement en l’attachant autour de l’étai pour ne pas le perde à l’eau, nous continuons sous GV seule jusqu’au lever du jour, le temps de dormir reprendre un peu de lucidité et s’atteller à enlever les noeuds sous le soleil qui pointe le bout de son nez… pas franchement amusant, nous renvoyons alors le spi après avoir passé les îles Anglos-Normandes juste à l’entrée du Raz-Blanchard, en retard pour le Raz de Barfleur suite à notre petite cocote de la nuit, nous attendrons quelques heures avec du courant à contre avant de filer en direction de Ouistreham dans des conditions idylliques : du soleil, du vent, au portant! Nuit étoilée et vitesse grand V sur le fond grâce a un courant favorable jusqu’à Ouistreham ou nous arriverons vers 5 heures du matin, sans réussir à démarrer le moteur et luttant avec le peu de vent présent devant le port pour rejoindre une place de ponton à la voile et enfin… dormir! nous sommes donc repartis ce matin vers Honfleur pour arriver à l’ouverture du SAS à pleine mer après 2 jours et deux nuits en mer et une navigation qui rentrera dans notre top 10 respectifs!

Je vais pouvoir m’ateller à la préparation du bateau et à mes recherches de partenaires en vue de la transgascogne dont le départ sera donné le 26 Juillet, que je courrais en double sur un parcours d’environ 1000 km en deux étapes entre la France et l’espagne. J’espère réussir à fédérer quelques entreprises normandes autour de ce projet, sur le plan sportif je commence à bien me sentir en phase avec le bateau, reste à trouver les fonds nécessaires pour être au départ dans un mois, le couteau entre les dents…

@+ Simon.1511588_1010956638948472_7129945729471597708_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s